• Chronique 4 : Autre-monde, Le coeur de la terre (Tome 3), Maxime Chattam

     

    Autre-monde, Le cœur de la Terre (Tome 3)

    Auteur : Maxime Chattam

    Editions : Le Livre de Poche

    Parution : 2010

    Pages 494

    Prix : 7€60

     

     

    Synopsis : L'invasion d'Eden est imminente. Pour défendre la cité et déjouer les plans maléfiques de la reine Malronce, il n'y a plus d'autre choix : Il faut combattre. Les pans doivent alors développer leurs pouvoirs, affronter Cyniks et Gloutons dans une guerre sans merci, braver le Raupéroden, dont la vraie nature, comme celle de la reine Malronce, leur restera longtemps inconnue. C'est l'épreuve ultime pour Matt, Ambre et Tobias qui doivent apprendre la vie en commun, la politique, et aussi le lien vital et salvateur qu’il faut préserver dans la nature. Pour survivre, pour que le monde change, et que renaisse l'espoir. Entrez dans l'Autre-Monde, rejoignez l’Alliance des Trois. Elle vous mènera , avec elle, jusqu'au bout de sa longue quête. 

     

    Mon avis : Un nouveau tome vraiment sympathique. J'avais hâte de retrouver les personnages de l'Alliance des trois qui sont juste adorables. J'ai encore une fois été comblée par cet univers.

    Nous retrouvons donc au début du récit deux points de vue : Matt et Ambre à Eden et Tobias perdu dans le Raupéroden. Ces points de vus sont alternés (tous les 2/3 chapitres) et donnent un rythme à l'histoire. Nous commençons par exemple à voir ce qu'il se passe à Eden et passons ensuite à Tobias et avons envie de connaitre la suite d'Eden puisque nous avons été coupés. Sauf que du coup nous apprenons des choses sur le cas de Tobias et nous somment recoupés par Matt et Ambre et voulons savoir la suite sur Tobias et ainsi de suite : choix (volontaire ou non) très stratégique ! 

    La plume de Chattam est simple et fluide. Le récit coule de lui-même et l'intrigue est bien construite, ce qui nous pousse à vouloir connaitre la suite. Une quête a lieu durant ce tome (je ne vous en dis pas plus) ce qui ajoute encore plus de dynamisme au roman.

    Je ne vais pas vous cacher qu'il y a quelques morts qui offrent un côté assez tragique à l'histoire mais très représentatif de l'univers dans lequel nous sommes.

    /Attention Spoil La guerre Cyniks-Pans est très bien imaginée, elle dure suffisamment longtemps, pas trop peu ni trop long. Moi qui ne suis pas très guerre je l'ai quand même trouvée intéressante, surtout de voir un duel enfant/adulte et l'issu. De plus le rappel avec le monde d'avant (Disneyworld) est très plaisant et on peut facilement s'y identifier. Néanmoins, l'histoire Matt- Ambre est un peu trop évidente à mon goût (même si j'avoue que c'est très mignon et que je ship fort) mais il n'y a pas de suspens à ce niveau là, ils se tournent autour depuis quasiment le début et c'est presque tout le temps comme ça que finissent les histoires avec des héros masculins et féminins. (après je ne sais pas je n'ai pas lu la suite !). Enfin, le fait que le Raupéroden et Malronce soient les parents de Matt me paraissait sur le moment un peu tiré par les cheveux (mais puisque c'est le héros principal de l'histoire ma foie il faut bien qu'il soit important !).\

    Ce que je peux reprocher à Chattam c'est les soucis de détails. Personnellement j'ai beaucoup de mal à imaginer certaines scènes ou certains paysages et je me retrouve souvent perdue. Il a tendance à décrire des grands espaces sans le préciser tout de suite ce qui nous fait imaginer quelque chose de taille moyenne et nous perd un peu après. Mais c'est à peu près le seul repproche que j'arrive à lui trouver.

    Un superbe travail sur les personnages est fait. Chattam arrive à nous les faire aimer (pour mieux les tuer après hehehe /non je rigole, pas tous/). Ils ont chacun un caractère qui leur est propre et malgré le nombre de persos (j'avoue qu'avec ma mémoire je me paume des fois) il ne s’emmêle jamais et arrive à faire en sorte qu'ils restent fidèle à leur image. Leurs pouvoirs (l'Altération) est aussi une idée de génie : en fonction de ce qu'ils avaient l'habitude de faire avant la Tempête ils développent une faculté. C'est super bien trouvé et chaque pan à son propre pouvoir ce qui rend chaque personnage unique. 

    C'est une fin de cycle qui pourrait terminer la saga ici mais pleins de questions resteraient en suspens. J'ai donc vraiment hâte de lire la suite des aventures de Matt, Ambre et Tobias dans ce monde d'après tempête en espérant découvrir un jour le pourquoi du comment de cet événement bouleversant. Je crois que je suis officiellement fan de cet univers et du génie de l'auteur pour avoir pensé et mit tout ça en place. C'est un travail tellement fantastique qu'il nous offre ! 

     

    Ma note : 

    Intrigue : 5/5

    Univers/Personnages : 5/5

    Ecriture : 3.5/5

    Livre (physique) : 5/5

    Total : 18.5/20


    votre commentaire
  • Chronique 3 : Lou!, La Cabane (Tome 7), Julien Neel

     

    Lou!, La Cabane (Tome 7)

     

    Auteur : Julien Neel

    Editions : Glénat

    Parution : 2015

    Pages : 42

    Prix : 10,50 €

     

     

    Synopsis : Une cabane mystérieuse attire tous les regards. Cette septième aventure est l'occasion de transformer les petits rats des villes en souris des champs. On s'amuse des chocs de mentalités. La vie à la campagne, c'est pas si facile. Lou, sa maman et tous ses amis apprennent à vivre à l'heure des poules. Loin des réseaux sociaux, la nature reprend ses droits. A Mortebouse, on atteint des sommets de tendresse. La spontanéité de Lou embarque une nouvelle fois les lecteurs dans un souffle d'aventure. Décidément, on ne s'en lasse pas. Pour les vacances, Lou a décidé d'emmener ses copines sur la terre de ses ancêtres : à Mortebouse, où la 4G est inexistante ! Le lieu idéal pour s'affranchir des choses superficielles du monde moderne, il paraît que c'est super tendance. L'occasion de revoir Paul, aussi... 

     

    Mon avis : C’est avec beaucoup d’appréhension que j’ouvre ce nouveau tome. Le 6 m’avait laissée perplexe (comme beaucoup de fans). Finalement une bonne partie des personnes disent que l’on retrouve ici la vraie Lou. Je ne suis pas tout à fait d’accord. Les références aux anciens tomes sont très très nombreuses (Attention ce ne sont pas vraiment des spoils mais si vous voulez la surprise jusqu’au bout ne lisez pas) comme le retour à Mortebouse, la grand-mère et sa relation avec le voisin, les histoires d’amour de Mina et Lou, Clément Fifrelin et surtout Paul. Tous les personnages sont réunis en un seul et même tome.

     

    Malgré tout j’ai eu l’impression que toutes ces références ont été balancées comme ça afin de se « rattraper » du dernier tome. Elles étaient trop concentrées et en seulement 48 pages cela faisait un peu trop. La manière dont  les personnages ont grandis reste différente de leur mentalité des précédents tomes (ce qui est normal mais qui du coup change quand même l’impression de l’histoire) et ce n’est plus trop agréable sur certains points (Mina a tellement changé qu’on ne la reconnait même plus).

     

    Au niveau du style, je trouve qu’il a évolué. Les dessins sont moins sympathiques (point de vue subjectif) qu’auparavant. Malgré tout les illustrations sont belles, plus imposantes et très colorées.

     

    J’étais tout de même contente de retrouver cet univers, mais je suis restée sur ma faim. Je n’ai pas été satisfaite comme je m’y attendais.

     

    Ma note : 

    Intrigue : 3.5/5

    Univers/Personnages : 3/5

    Ecriture : 3/5

    Livre (physique) : 4/5

     

    Total : 13.5/20 


    votre commentaire
  • Chronique 2 : Les enfants de la Baleine (T1-7), Abi Umeda

     

    Les enfants de la Baleine tomes 1 à 7 

     

    Auteur : Abi Umeda

    Editions : Glénat (Seinen)

    Parution : 2016 (Tome 1 en France)

    Pages : 190 (moyenne des 7 tomes)

    Prix : 6€90

     

    Synopsis : Dans un monde où tout n'est plus que sable, une gigantesque vaisseau vogue à la surface d'un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le Saima pouvoir surnaturel qu'ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce.

    A bord de la "Baleine de glaise", ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu'au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre ... (Tome 1)

    Mon avis : J'ai découvert ce manga à la médiathèque de ma ville et la première chose qui m'a interceptée est la couverture. J'ai pris le tome 1 en main parce que je l'ai trouvé juste sublime et je l'ai feuilleté pour finalement me rendre compte que tous les graphismes sont juste magnifiques.

    J'ai donc lu les 7 premiers tomes. Ce que j'en retiens est positif. Les personnages sont simples et attachants, les dessins sublimes, l'intrigue particulièrement intéressante. En effet c'est un monde totalement fantastique auquel nous avons droit : Une mer de sable sur laquelle voguent des navires ressemblant plutôt à des îles. Je vous mets une photo du vaisseau où se déroule l'histoire principale : La Baleine de Glaise.

     

    J'ai été envoûtée dès le début par cet univers tellement naturel. Il semble presque paradisiaque. Malgré tout il n'est pas tout rose puisqu'on a droit dans certains tomes à des scènes un peu sanglantes qui contrastent parfaitement avec l'ambiance.

    L'histoire est bien menée. Dans le premier tome le décor est placé, dans les suivants arrive l'action et nous apprenons bon nombre de chose sur la Baleine de Glaise, ses habitants et la provenance de leur pouvoir : Le Saima. Nous découvrons également d'autre peuples qui sont bien travaillés et super bien imaginés. L'action est présente au milieu des flash-backs ce qui rend le tout agréable et équilibré.

    L'écriture est également simple et fluide, il y a beaucoup de dialogues et même une petite touche d'humour très agréable. Les tomes ne sont pas trop épais, ils font moins de 200 pages mais étant donné qu'il y a beaucoup de paroles ils sont un peu longs à lire.

    Ce que je pourrais reprocher à ce manga c'est la présence de beaucoup de personnages, j'ai eu tendance à me perdre un peu, ainsi que dans les flashbacks. Des fois je perdais un peu le fil, ce que je trouve dommage. De plus les dialogues (certes importants pour l'histoire) sont un peu longs des fois et je ne suis pas très fan de ce genre.

    Je ne fais pas une chronique par tome car pour moi ils sont tous à peu près égaux au niveau de mon appréciation.

    Etant donné que mon abonnement à la médiathèque se finit en janvier et que je ne le reprendrais certainement pas (faute de temps) je ne pourrais pas lire les tomes suivants et j'en suis vraiment triste ! Néanmoins j'ai cru voir qu'il y aurait une adaptation en animé et j'ai vraiment hâte de voir ce que cela peut donner. 

    C'est une très bonne saga qui mériterait d'être plus connu. Je maintiens mon admiration pour le travail graphique juste magnifique, et l'idée génialissime de l'auteur pour cet univers de sable !

    Ma note :

    Intrigue : 5/5

    Personnages et univers : 5/5

    Ecriture : 4/5

    Livre (physique) : 4/5 

    Total : 18/20


    votre commentaire
  • Chronique 1 : Les Travaux d'Apollon, L'oracle caché (tome1), Rick Riordan

     

    Alors voilà, j'avais fait cette chronique il y a un temps sans avoir pu la publier. Maintenant que j'ai mon blog je vous la partage ! 

     

    Les Travaux d'Apollon, L'oracle caché (Tome 1)

    Auteur : Rick Riordan

    Editions : Wiz Albin Michel

    Parution : 2016

    Pages 428

    Prix : 16,50 €

     

    Synopsis : Je m'appelle Apollon. Avant, j'étais un dieu. Quelle cruauté ! Je n'arrive pas à croire que Zeus ait pu punir ainsi son propre fils ! M'éjecter hors de l'Olympe, pourquoi pas, mais me faire atterrir dans une poubelle de New York, sous les traits d'un adolescent boutonneux, c'est trop. Chaque fois que Zeus m'a puni, (deux fois, c'est arrivé seulement deux fois !) j'ai dû accomplir une série de travaux pour regagner sa confiance. Avec mes talents innombrables, ça devrait être facile, non ?

     

     

    Mon avis : Tout d'abord je tiens à préciser que je suis une grande fan de Rick Riordan.. Ce livre est la suite de 2 autres sagas existences : Percy Jackson et Héros de l'Olympe. J'ai découvert la saga Percy Jackson à sa sortie et ça a tout de suite était le déclique. Je suis tombée amoureuse de son univers et de sa plume. Après avoir lu sa seconde série, Héros de l'Olympe, j'ai comme tous les fans eu vraiment hâte de retrouver son univers dans une nouvelle saga. Et la voici ! J'ai acheté le livre dès sa sortie en France et me suis replongée au sein de la colonie des sang-mêlés …

    L'histoire se passe donc à New York, où Apollon, éjecté de l'Olympe et devenu mortel va faire la rencontre de Meg, une drôle de jeune fille. Ils vont ensemble vivre de drôles d'aventures et la découverte de vérités poignantes. Je n'en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise..

    Ce roman est tout simplement fantastique. Du pur Riordan. On peut y retrouver tout son univers et une petite partie de personnages déjà présents auparavant (Percy Jackson, Nico Di Angelo, Will Solace, Chiron, …). Si vous n'avez pas lu les sagas Percy Jackson et Héros de l'Olympe je trouve le livre légèrement dur à comprendre puisqu'il y a pas mal de rapprochements avec les histoires précédentes. De plus, l'univers n'est pas décris totalement puisque Riordan part du principe que nous avons lu les précédents livres.

    Le roman est écrit à la première personne ce qui nous aide bien à entrer dans la tête du personnage principal : Apollon. Nous voyons quel genre de personne il est et ses ressentis tout le long de son périple. En outre Apollon est une personnage avec une grande touche d'humour ce qui rend le livre vraiment agréable lors de la lecture.

    Quant au second personnage : Meg, je la trouve vraiment sympathique. Elle a du répondant et semble pleine d'énergie. Sans elle Apollon serait littéralement perdu au milieu de sa quête.

    La problématique de l'histoire (les oracles, comme vous avez pu le deviner avec le titre) est vraiment intéressante. Elle était déjà présente à la fin de la saga Héros de l'Olympe mais était restée en suspens. Nous avons donc enfin une réponse concernant ce sujet.

     

    Pour résumer donc, un très bon premier livre pour une saga qui se prévoit intense et pleine d'humour. Rick Riordan est resté fidèle à lui-même, il a même écouté le cœur des fans (Solangelo, les vrais sauront de quoi je parle !;D). Son écriture est vraiment glissante et passionnante, sans être trop simpliste toute fois. J'ai adoré retrouver tout son univers, la colonie des sang-mêlés et quelques personnages des sagas précédentes. J'ai vraiment très hâte de connaître la suite des aventures d'Apollon ! Un gros coup de cœur !

     

     

    Ma note : 18/20


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique