• Un compte Instagram ! 

     

    Je viens de créer un compte instragram pour le blog ! J'y mettrais divers photos, informations et des petits plus sur moi ou mes livres. J'espère que vous passerez jeter un œil ou même vous abonner ! ^^

    Voici le lien pour les intéressés ! 

    A bientôt pour plus de photos ^^


    votre commentaire
  • PAL mars 2018

    Bonjour ! 

    Je reviens avec une nouvelle PAL pour mars. 

    J'ai du abandonner le tome 2 des royaumes de feu puisque mon abonnement à la médiathèque est finit et que j'ai décidé de ne pas le reprendre avant d'avoir bien fait baisser ma PAL personnelle ! Je reprendrais donc cette saga plus tard (lorsque j'aurais craqué et que je me serais repris un abonnement sarcastic (ce qui risque d'arriver plus tôt que prévu quand même puisque je ne tiens jamais mes résolutions)). 

    Voici donc ma liste, un livre déjà commencé et que je compte terminer dans les prochains jours, surtout que j'en fais une lecture commune sur le forum de Livraddict (ici pour les intéressés). Il s'agit du parfum de Süskind. Il me faudra ensuite lire le roi des aulnes de Tournier pour les cours et enfin un petit livre peu connu que j'ai acheté lors du déstockage de la médiathèque à laquelle j'étais abonnée et qui m'a parut sympathique par son résume : Les messagères des abysses. 

    Assez courte donc mais je pense que le roi des aulnes va me tenir quelques temps !

    • Le parfum, Patrick Süskind
    • Le roi des aulnes, Michel Tournier
    • Les messagères des abysses, Arthur Ténor

    2 commentaires
  • Chronique 8 : Ondine, Friedrich de la Motte-Fouqué

     

    Une conte dans la tradition et la magie

     

    Ondine

    Auteur : Friedrich de la Motte-Fouqué

    Genre : Conte

     

    Synopsis : Quel poème merveilleux et charmant que l'Ondine ! Ce poème est lui-même un baiser : le génie de la poésie embrassa le printemps endormi, et celui-ci ouvrit les yeux en souriant, et toutes les roses embaumèrent et tous les rossignols chantèrent, et ce que les roses ont embaumé et ce que les rossignols ont chanté, notre excellent Fouqué sut l'exprimer en l'appelant Ondine.

     

     

    Mon avis : Voilà une histoire qui m’intriguait beaucoup.

     

    J’avais oublié le plaisir de lire des contes, merci la Motte-Fouqué de m’avoir redonné envie !

     

    Ondine est donc un conte traditionnel retraçant le mythe d’Ondine (si si, je vous promets). Il est rapide et envoutant, et puis il faut dire que c’est un mythe que j’aime vraiment beaucoup.

     

    Je trouve cette adaptation du mythe très bonne. Il y a une sorte de magie qui entoure le récit et c’est juste trop prenant. L’univers, les personnages sont très réalistes, mais alors Ondine et ses manières sont totalement imprégnées de magie. De plus les passages où elle évoque sa vie sous l’eau renforcent le côté magique de ce récit. Le mélange réalité/fantaisie est vraiment agréable à lire.

     

    Le côté à la fois tragique et beau de la fin du conte est totalement traditionnel aussi et c’est très plaisant de lire ce genre d’œuvres classiques. J’ai trouvé la fin personnellement sublime, et reflétant magnifiquement bien toute l’histoire.

     

    Il y a néanmoins quelques points négatifs dans cette charmante œuvre. En effet, on ne s’attache pas réellement aux personnages. Ondine est même des fois agaçante je trouve.

    Egalement, il y a un côté vraiment ancien qui se retrouve dans la façon dont les personnages s’expriment. Cet ancienneté contraste avec le siècle de l’auteur qui n’est pourtant pas si éloigné que ça (XIXe).

     

    De plus, les transitions entre chaque chapitre sont des fois brutales. Chaque chapitre est un moment clé de l’histoire. Par exemple « comment Ondine est arrivée chez les pêcheurs », « la fête en l’honneur de Bertha », « la vie au château » etc. Mais des fois nous passons trop vite dans le temps et c’est surprenant quand nous commençons le chapitre suivant. C’est une structure traditionnelle également mais j’en ai été un peu déçue.  

     

    Dans la globalité donc, ce conte est charmant, classique et mythologiquement bon. Les petits détails évoqués plus haut ont tout de même un peu dérangé ma lecture, ce qui est dommage je trouve. Après, cela reste une superbe adaptation du mythe d’Ondine que je peux vous recommander, surtout qu’elle est disponible en ligne car plus éditée de nos jours. Voici le lien rien que pour vous ! 

     

     

    Ma note : 

    Intrigue : «««««

    Univers/Personnages : «««««

    Ecriture : «««««

    Livre (physique) : «««««

    Total : 17/20 

     

    Lu dans le cadre de ces challenges : 

     

    - Coupe des 4 maisons - session 3 

    - Je vide ma bibliothèque

    - Le zoo littéraire

    - Le challenge des 170 idées 


    votre commentaire
  • Chronique 7 : La symphonie pastorale, André Gide

     

    Une histoire touchante sur le thème de la cécité.

     

    La symphonie pastorale

    Auteur : André Gide

    Editions : Folio

    Parution : 1993

    Genre : Roman classique

    Pages : 150

    Prix : 6.60 

     

     

     

     

     

    Synopsis : - Il ne faut pas chercher à m'en faire accroire, voyez-vous. D'abord parce que ça serait très lâche de chercher à tromper une aveugle... Et puis parce que ça ne prendrait pas, ajouta-t-elle en riant. Dites-moi, pasteur, vous n'êtes pas malheureux, n'est-ce pas ? 

    Je portai sa main à mes lèvres, comme pour lui faire sentir sans le lui avouer que partie de mon bonheur venait d'elle, tout en répondant :

    - Non, Gertrude, non, je ne suis pas malheureux. Comment serais-je malheureux ?

     

     

    Mon avis : Après avoir lu les faux-monnayeurs comme tout bachelier de 2017, j’ai voulu me lancer dans une autre œuvre de Gide afin de voir si celui-ci me plaisait vraiment.

     

    Il faut avouer que je suis finalement mitigée.

     

    Le point positif de ce livre déjà c’est qu’il est très court, mais l’histoire est suffisamment développée. Plus aurait peut-être été un peu ennuyant. De plus, l’histoire est touchante. Nous suivons l’histoire du narrateur qui recueille une fille aveugle pour l’aider à reprendre gout à la vie après la mort de la seule personne qui s’occupait d’elle.

     

    L’histoire est très émouvante, le fait que la fille reprenne « vie » suite aux efforts du narrateur est super mignon.

     

    Malgré tout, j’ai eu du mal à rester accrochée à l’histoire, sûrement le manque d’action qui m’a un peu ennuyée. Certes ce n’est pas une histoire pleine de rebondissements, mais je la trouvais assez monotone tout de même. Il n’y a pas non plus d’attachement aux personnages. Je trouvais personnellement la relation des deux vraiment dérangeante.

     

    /spoiler alerte/

    J’y voyais plus une relation père-fille qu’une relation amoureuse, et au moment des aveux j’ai trouvé ça un peu malsain.

    Pour rester dans le spoil, il y a le moment où la jeune fille retrouve la vie. Ce moment-là est terriblement tragique car il s’avère qu’elle se sentait mieux à ne rien voir qu’à voir le monde et surtout le visage de son protecteur. Elle cherche même à se tuer, c’est pour dire. Ce passage-là est très réaliste et touchant, car nous voyons ce que peut ressentir une personne voyant pour la première fois, et que cela ne peut pas toujours être glorieux. Le livre en lui-même avait une tournure mélancolique et tragique et ce n’est donc pas une autre fin que l’on attendait réellement.

    /fin spoiler/

     

    Cette histoire possède tout de même un côté enchantement : nous ressentons la vie dans le noir, nous voyons les sensations d’une jeune aveugle trouvant le monde magnifique sans jamais ne l’avoir vu. Nous avons une retranscription exacte de l’ignorance ici, une belle ignorance presque magique. Et nous voyons bien que le monde est affreux quand le narrateur, voyant tout, ne le considère pas de la même manière que sa jeune protégée (et également lors de la fin évoquée plus haut dans le spoiler (oui oui je laisse le suspense !)).

     

    Il y aurait peut-être même ici une sorte de morale que Gide nous transmet à propos de ce monde dont la vision nous est mauvaise. Soyons tous aveugle pour profiter des bonnes choses !! … Non non je rigole … (je ne partirais pas en débat philosophique, je suis déjà assez loin actuellement)

     

    Le thème abordé est donc vraiment intéressant, mais la narration et la monotonie ont un peu ralenti ma lecture. Je le conseille néanmoins car c’est un petit livre touchant. 

     

     

    Ma note : 

    Intrigue : «««««

    Univers/Personnages : «««««

    Ecriture : «««««

    Livre (physique) : «««««

    Total : 14/20 

     

    Lu dans le cadre de ces challenges : 

     

    - Coupe des 4 maisons - session 3 

    - Challenge des 100 romans en 2018

    - Le Uno Littéraire

    - Lire plus pour acheter enfin

    - Le challenge des 170 idées 


    votre commentaire
  • Je participe au défi cadeaux par Systia

    Cela consiste en quelques sortes à lire nos livres offerts qui se font souvent oublier dans notre PAL. Je vous invite à cliquer sur le nom du challenge deux lignes au dessus pour avoir toutes les informations et vous inscrire !

    Voilà ma liste !

    Cadeaux d'anniversaire : 

    • Fahrenheit 451, Ray Bradbury 
    • Percy Jackson et les dieux grecs, Rick Riordan
    • Percy Jackson et les héros grecs, Rick Riordan

    Cadeaux de Noël : 

    • Autre-Monde : Entropia (Tome 4), Maxime Chattam
    • Le 5e règne, Maxime Chattam
    • La grande encyclopédie des Elfes, Pierre Dubois, Claudine Sabatier et Roland Sabatier
    • Le grand livre des Esprits de la Nature, Richard Ely et Frédérique Devos
    • Contes et légendes inachevées, intégrale, JRR Tolkien
    • Histoire de la Terre du Milieu : Le livre des contes perdus (Tome 1), JRR Tolkien
    • Le seigneur des anneaux : Les deux tours (Tome 2), JRR Tolkien
    • Le seigneur des anneaux : Le retour du roi (Tome 3), JRR Tolkien
    • Le Silmarillion, JRR Tolkien
    • Les enfants de Hurin, JRR Tolkien

    Cadeaux hors fêtes :

    • Comment se faire des amis, Dale Carnegie
    • Dernières vendanges, Laura Dave
    • Le vampire de Sussex, Arthur Conan Doyle
    • Sherlock Holmes : Une étude en rouge (Tome 1), Arthur Conan Doyle
    • Sherlock Holmes : Le chien des Baskerville (Tome 3), Arthur Conan Doyle
    • Sherlock Holmes : Résurrection de Sherlock Holmes (Tome 4), Arthur Conan Doyle
    • Sherlock Holmes : La vallée de la peur (Tome 5), Arthur Conan Doyle
    • Une affaire d'identité et autre aventures de Sherlock Holmes, Arthur Conan Doyle
    • Revival, Stephen King
    • Le voyage de Ruth, Donald McCaig
    • La nausée, Jean-Paul Sartre
    • La femme au miroir, Eric-Emmanuel Schmitt
    • Paris retrouvé, Danielle Steel
    • Un parfait inconnu, Danielle Steel

     

     -> Un total donc de 27 livres


    votre commentaire